Introduction aux droits des femmes musulmanes, le livre de Aziza Al-Hibri

Dans «Introduction aux droits des femmes musulmanes», Azizah al-Hibri présente l'argument selon lequel les juristes musulmans, premiers interprètes de l'islam, sont, comme les autres humains, des produits de leur société et sont donc enclins à interpréter le Coran et la loi islamique Patriarcale dans lequel ils vivaient. Aussi légitime que cette observation soit, elle soutient, qu'elle est négligée par la majorité des musulmans en raison de leur acceptation des interprétations patriarcales de l'Islam. Al-Hibri centre son argument sur le concept de tawhid , ou la croyance en un seul Dieu, et sur le shirk , l'opposé du tawhid et la croyance que la volonté de quelqu'un d'autre est égale ou supérieure à la volonté de Dieu.

Elle affirme que Dieu met l'accent sur Son Unicité dans tout le Coran et dit aux humains qu'Il les a créés d'une seule nafs (âme); Cela réaffirme l'unité et l'égalité de tous les humains, quel que soit leur sexe. De plus, elle maintient, selon les propres mots de Dieu, que le meilleur et le plus honoré aux yeux de Dieu est celui qui est le plus pieux, un rappel aux hommes que le genre ne joue aucun rôle dans l'infériorité et la supériorité. Se référant au «raisonnement arrogant» que les hommes sont naturellement meilleurs ou supérieurs aux femmes comme «logique satanique», elle affirme que Satan a été relégué d'une position sublime au plus bas possible parce qu'il se croyait naturellement supérieur à Adam.

Tout aussi important pour al-Hibri est la philosophie islamique et l'importance du changement: pour que le statut des femmes musulmanes s'améliore, il est raisonnablement nécessaire que les musulmans se plongent dans ce principe afin de comprendre comment permettre un changement positif , Qui devrait être progressif par opposition à radical. Elle rappelle également aux musulmans que le dessein de Dieu en faisant des lois divines était de faire avancer les intérêts publics; Par conséquent, toute décision qui est préjudiciable à la société dans son ensemble devrait être examinée en vue d'interprétations alternatives. À son avis, les notions de tutelle, de maintien, de polygynie (mariage d'un homme à plusieurs femmes) et de divorce figurent parmi les décisions qui doivent être réévaluées et relues dans le contexte pour que les sociétés musulmanes accordent aux femmes Les droits que l'Islam leur a garantis.

Al-Hibri, Aziza. «Une introduction aux droits des femmes musulmanes». Fenêtres de foi: femmes musulmanes activistes en Amérique du Nord . Webb, Gisela, éd. (Syracuse: Syracuse UP, 2000).

 

 

Retour à l'accueil